Qu’est-ce que le Lean IT ?

Comme son nom l’indique, c’est du Lean, plus précisément du Lean Service dédié à l’organisation des systèmes d’informations.

Définition selon LITA

LITA est une organisation d’accréditation du Lean IT. Elle définit le Lean IT comme suis :

Lean IT is the extension of Lean Manufacturing and Lean Services principles for the development and management of Information Technology

Its goal is to continually improve the value delivered by IT organizations to their customers and raising the professionalism of the IT people.

Que je traduis par :

Le Lean IT est un extension des principes du Lean Manufacturing (ou Production) et du Lean Service dédiés au développement et à la gestion des systèmes d’informations.

Son but est l’amélioration continue de la valeur fournie par les organisations informatiques à leurs clients ainsi que l’amélioration la professionnalisation des collaborateurs IT.

Un peu d’histoire.

Au début du 20ème siècle aux U.S.A., Henry Ford mis en pratique dans ses usines le concept de l’organisation scientifique du travail (OST) théorisé dix ans auparavant par Frederick Winslow Taylor. Ce fut un succès phénoménal qui donna naissance à la Ford T, première voiture réellement de série et qui ouvrit une nouvelle aire dans l’organisation des unités de production.

Après la Seconde Guerre Mondial, le Japon souffre de sa défaite et des conséquences de la guerre. L’économie est en berne.  Toyota, alors fournisseur de textile, doit diversifier ses activités pour survivre et décidera de se positionner sur la construction automobile.

N’ayant pas les mêmes capacités financières que les géants américains et au regard de la pénurie de matières premières touchant l’Île du Levant, les dirigeants de l’entreprise décident de  se focaliser sur d’autres aspects de la production de véhicule. Là où aux USA, la qualité n’est pas une priorité, Toyota va en faire son cheval de bataille. De même, les constructeurs US possèdent des stock de pièces et matières premières qui leur permettent de couvrir les temps difficiles. Toyota ne peut se permettre d’investir d’argent dans des stocks traînant sur de longues périodes de temps, et applique le processus de flux tendu.

Ceci,  entre autres choses, posera les bases de ce qui sera plus tard connu comme le Lean aussi appelé Toyota Production System ou TPS.

  • 1887

    Production artisanale

    Personnalisation
    Main d’oeuvre hautement qualifiée
    Coût de production élévée

  • 1910

    Organisation scientifique du travail

    Frederick Winslow Taylor
    Productivité du travail

    1910

  • 1920

    Production de masse

    Henry Ford
    Ligne de production mobile
    Ingénierie de la production
    Coût bas
    Modèle rigide

  • 1950

    Amélioration des processus métiers

    William Edwards Deming
    PDCA

    1950

  • 1955

    Toyota Production System

    Cibler la qualité
    Production juste à temps
    Amélioration continue
    Lean

  • 1965

    L’expérience General Electric

    Jack Welsh
    GE prouve les bénéfices de la’amélioration continue

    1965

  • 2000

    Lean Service

    Service et Santé
    Centré sur les individus et les processus

  • 2010

    Lean IT

    LITA
    Lean Service dédié aux systèmes d’information

    2010

Dans la pratique

Le Lean IT reprend exactement les codes du Lean Service, lui même dérivant du Lean Manufacturing appliqué aux organisations. Cela veut dire que tous les concepts clés du Lean management sont utilisables avec la même philosophie mais contextualisé aux domaines des systèmes d’informations.

Ici, une VSM (Value Stream Mapping) aura le même raison d’être que partout ailleurs, mais sera réalisé légèrement différemment parce qu’elle vise des processus en partie dématérialisé lié à des équipes informatiques.

Autre exemple, le principes des 5S prône une certaine organisation des postes de travail. A l’origine, c’est quelque chose de très tangible, de très pragmatique. Dans le cadre du Lean It, ce même principe des 5S peut s’appliquer à un environnement dématérialisé. On ne se focus pas par exemple, au rangement du bureau des développeur, mais peut-être à l’organisation d’un espace de travail collaborative en cloud…

Conclusion

Le Lean IT c’est du Lean. L’informatique à toujours été un peu différent (on aime bien ça) et donc le Lean c’est adapté et paf … le Lean IT.

Dans les articles suivants, de détaillerai les principes de base du Lean IT.